TICE, MOOC, FOAD en langues étrangères: projets, usages, limites

Nous organisons notre visioconférence lundi 30 mars de 15h30 à 17h30 heures françaises avec des intervenants professionnels dans l’enseignement des langues étrangères et l’utilisation des TICE.

Vous pouvez vous connecter à ce lien pour suivre la visioconférence en direct et posez vos questions : http://epresence.univ-paris3.fr/2.aspx

IMG_2132(1)

Publicités

Compte-rendu d’un MOOC Coursera

Sujet

Coursera : Les TICE dans l’éducation primaire : transformer l’apprentissage des enfants au cours du programme. Comment les professeurs intègrent-ils les TICE dans l’apprentissage en éducation primaire ?

Résumé

L’UCL Institute of Education, l’Université de Londres (IOE http://www.ioe.ac.uk/) et l’Institut de l’UNESCO pour l’application des technologies de l’information à l’éducation (IITE http://iite.unesco.org/ ) ont développé cette formation destinée aux professeurs et directeurs travaillant dans le secteur de l’éducation primaire.

Le matériel du cours était basé sur des études menées par l’UNESCO pour l’application des technologies de l’information à l’éducation, Moscou.

Programme :

  • Semaine 1: ICT and the 21st Century Primary School
  • Semaine 2: How does ICT make a difference?
  • Semaine 3: Pedagogical changes achievable through ICT
  • Semaine 4: Technology opportunities
  • Semaine 5: How to overcome the challenges of ICT in primary education
  • Semaine 6: Making ICT work

Contexte

6 semaines de cours, 4 à 10 heures de travail par semaine.

Indication du temps nécessaire pour réaliser chaque activité.

Possibilité d’obtenir un certificat à la fin du MOOC, après avoir payé et validé les cours obligatoires. Existence de cours optionnels.

Authentification du certificat par vérification photo et par profile de frappe ainsi que par la participation au cours.

Date limite de rendu des tâches et de participation aux activités.

Outils : vidéos, quizz, forums, évaluation par les pairs, sondage, wiki du cours.

Contenu du cours toujours accessible aux inscrits.

Langue des cours : anglais.

8800 participants, 39% de participants actifs dans les forums.

Points intéressants

Point n°1

Les vidéos. Coursera a mis en ligne des vidéos de scénarios pédagogiques intégrant les TICE tournées dans des écoles primaires. L’intérêt de ces vidéos résidait dans le fait qu’elles nous inspiraient des idées d’activités utilisant les TICE et nous pouvions voir en pratique comment les professeurs s’organisaient.

Point n°2

  • Les outils collaboratifs. Ce MOOC nous a proposé a plusieurs reprises de réagir à des vidéos sur des forums, d’intervenir sur des outils collaboratifs (Diigo, Dropbox, Padlet,…) de nous créer des comptes sur des réseaux sociaux éducatifs (Edmodo), des outils de curation (Scoop It, Pearltrees)
  • Chaque apports théoriques du cours étaient suivis par une activité de production écrite qui nous permettait de découvrir de nouveaux outils tout en nous faisant réfléchir et nous demandant de réagir à ce que nous venions d’étudier.
  • Grâce à ces outils collaboratifs nous avons également échangé des idées entre apprenants, partagé nos connaissances et nos expériences.

Point n°3

L’évaluation par les tiers. A la fin de chaque semaine nous avions une tâche à accomplir. A partir de la troisième semaine (sur 6 semaines) il nous a été demandé d’évaluer les productions de deux ou trois autres participants. Les critères d’évaluation étaient préalablement définis et nous devions définir une note pour chacun de ces critères. Nous devions également laisser quelques commentaires afin d’expliquer notre notation.

Conclusion

Ce MOOC m’a beaucoup appris sur les TICE. J’ai découvert de nombreux outils et ai tout de suite commencé à les utiliser avec mes élèves. Bien que je partais avec un certain préjugé négatif sur cette formation (la première vidéo montrait des élèves tous équipés de tablettes), j’ai été agréablement surprise par l’investissement et le partage des participants. Il était également possible de créer son profil sur Coursera afin de pouvoir rentrer en contact avec des participants partageant les mêmes centres d’intérêts que les nôtres. Je conseillerai ce MOOC sans hésitation. C’est d’ailleurs après ce MOOC que j’ai décidé de m’inscrire au Master AIGEME.

Références

  • Professor Diana Laurillard (UCL Institute of Education, University of London, UK)
  • Professor Ivan Kalaš (Slovak Republic)
  • Dr Ernesto Laval (Chile)
  • Professor Cher Ping Lim (Hong Kong)
  • Professor Florian Meyer (Canada)
  • Professor Alain Senteni (UAE)
  • Professor Márta Turcsányi-Szabó (Hungary)
  • Natalia Tokareva (Russian Federation)

Lynn Roberts, Tim Neumann, Paul Thompson (all UCL Institute of Education, University of London, UK)

Educreations: 1er essai avec une classe d’adolescents

Educreations est un outil en ligne qui permet de créer des slideshow. Il fonctionne un peu comme Photopeach dont j’ai parlé récemment et que j’ai également essayé d’utiliser avec mes élèves. Photopeach permet de créer des Slideshow, d’y ajouter un fond sonore musical ainsi que d’y écrire une légende. J’ai choisi cette fois-ci d’utiliser Educreations car je voulais qu’ils enregistrent leur voix sur leur présentation. De plus Educreations fonctionne comme un tableau blanc. On peut dessiner ou écrire sur le slideshow durant la présentation.

Le projet était de présenter son quartier. J’ai demandé à mes élèves de prendre des photos de leur quartier, des commerces, des écoles, des parcs,… aux alentours. Nous avons ensuite réalisé l’activité tous ensemble en salle multimédia. J’avais au préalable crée ma propre présentation pour leur montrer ce que j’attendais d’eux et les motiver : Mon quartier

Les points grammaticaux développés dans cette activité étaient bien évidemment le lexique de la ville et des lieux, les prépositions « près de, à côté de,… », les adjectifs possessifs et les articles indéfinis et définis : « Il y a un parc, le parc Xikang ».

Bilan de l’activité: cela a été plus compliqué que je ne l’avais imaginé. Les versions des navigateurs des ordinateurs de notre CMA ne supportaient pas le site d’Educreations. Il a donc fallu tout réaliser depuis un seul poste, le mien. (J’aurais du vérifier au préalable, c’est mon erreur. J’avais vérifié que ce site ne soit pas bloqué par la censure chinoise, mais n’avais pas pensé à ce problème-ci. Toute expérience est bonne à prendre!) Ça a donc pris beaucoup plus de temps que prévu et il a fallu trouver des activités afin d’occuper les élèves qui avaient déjà terminé. Un autre problème, je l’ai remarqué après coup, est le volume sonore des enregistrements. Certains de mes élèves sont un peu timides, et j’avais beau leur dire de parler plus fort cela n’a pas porté ses fruits. Il est donc un peu difficile de les entendre. Cependant je ne regrette pas d’avoir essayé cette activité directement en classe.

Je note que cet outils peut-être intéressant à utiliser pour créer des leçons plus vivantes. De même, dans le cadre d’une FOAD, les options tableau blanc et enregistrement audio peuvent être intéressantes.

Deux exemples de réalisation de la classe:

Lilian

Florence

Photopeach: 1er essai

Photopeach permet de créer des Slideshow en ligne et d’ajouter un fond musical. Cet outil nécessite de s’inscrire avec une adresse email.

Je l’ai utilisé avec mes élèves en leur proposant de réaliser une présentation de Noël en Chine. L’objectif était de réutiliser le vocabulaire vu autour de Noël. C’était un travail à réaliser à la maison. J’avais réalisé une préparation en amont pour leur montrer: Noël à Strasbourg.

Bilan: il a été difficile voir même impossible de s’inscrire sur Photopeach depuis la Chine sans l’utilisation d’un VPN. Pour remédier à ce problème j’ai créé un compte commun. Malgré ce compte déjà ouvert mes élèves m’ont rapporté que le site restait très lent et que certaines fonctionnalités n’étaient pas accessibles. Certains ont quand même pris le temps et fait l’effort de réaliser l’activité. Ci-dessous 2 réalisations :

Miranda

Florence

Formation innovante : BYOD, hybride, netware, cloud, deep learning

Article très intéressant sur les TICE. L’auteur nous donne beaucoup d’idées d’activités tout en faisant le point sur les tendances actuelles.

Formation 3.0

Quelles sont les tendances innovantes en formation aujourd’hui ?  J’ai repris cinq éléments innovants que je pratique dans mes propres formations : le BYOD, la formation hybride, l’usage du netware et du cloud.  Et enfin, mais peut-être surtout : une stratégie de deep learning (apprentissage profond) !

J’ai lu récemment plusieurs articles sur le fait que la formation n’innovait pratiquement pas, malgré l’apparition de l’e-learning ou des MOOCs.

Personnellement, je crois que c’est faux.  Je crois au contraire que nous vivons une époque d’intense bouillonnement créatif autour de la pédagogie, de l’éducation et des nouvelles technologies.  Et je suis de plus en plus convaincu que l’avenir passe par la fusion croissante du présentiel et de la formation à distance.

Tout comme l’Internet des objets favorise une interpénétration toujours plus profonde du monde physique et du Net, les outils numériques et les pratiques en présentiels se fondront davantage dans une pédagogie…

View original post 2 151 mots de plus

J’en suis là!

Partie à la découverte de la Chine depuis quelques années, j’ai atterri à Shanghai il y a un an de cela pour mon plus grand plaisir! L’apprentissage du chinois mis de côté, ma principale activité est d’enseigner le français langue étrangère en Alliance Française. J’y ai découvert ma vocation, enseigner, en particulier aux enfants et adolescents.

En cours je me suis petit à petit familiarisée avec l’utilisation des Smartboards. J’ai voulu proposer à mes élèves, surtout les enfants, de plus en plus d’activités sur ce support. Il fallait donc les créer. Mais n’étant franchement pas geek dans l’âme il a fallu que je me renseigne, demande des conseils, suive des tutoriels en ligne,…

C’est ainsi que l’été dernier j’ai commencé un cours en ligne concernant l’utilisation des TIC dans l’enseignement primaire. Cela m’a ouvert les yeux sur les moyens qui aujourd’hui s’offrent à nous pour rendre nos cours plus dynamique, plus original, plus ludique, et surtout plus en harmonie avec le développement des outils « médias ». Pourquoi ne proposer que des exercices papiers alors qu’il est possible de créer la même activité mais plus dynamique et collaborative grâce aux smartboards? Pourquoi se contenter de demander à nos élèves de ne réaliser que des créations avec des crayons, feutres, papier alors que nous avons tant d’autres supports à notre disposition?

J’ai donc commencé à mettre cela en pratique avec mes élèves, à essayer d’utiliser différents outils comme la vidéo, l’enregistreur audio, la création de BD en ligne,… dans l’objectif de poster leurs travaux sur des réseaux sociaux éducatifs. Et là j’ai réalisé à quel point ces activités prenaient sens à leurs yeux. Enfin le français sortait du manuel et s’installait dans les activités qui les intéressent quotidiennement.

Nos ressources sont nombreuses mais il faut savoir les utiliser.

C’est dans cet état d’esprit que j’ai voulu m’inscrire au Master AIGEME. Je réalise que l’éducation évolue dans la forme, je veux être capable de m’y adapter et continuer à découvrir afin de mettre en pratique.